Marie Christine MARGHEM

Députée Fédérale Première Echevine

télécharger le tract de campagne
Mar 26, 2013

Hier se tenait Conseil communal à Tournai.


Quelques points importants y ont été présentés et débattus.
 
Tout d’abord la mise en lumière du piétonnier dans le cadre de l’opération de revitalisation urbaine.
La majorité sortante n’a pu faire aboutir ce projet dont le marché était pourtant attribué à une entreprise depuis mi 2010.
La nouvelle majorité est parvenue à boucler ce dossier en quelques semaines, dossier d’autant plus urgent que la lumière permettra peut-être d’animer cet espace dont la rénovation paraît froide et uniforme.


L’ensemble des points lumineux sont repris dans l’obligation de service public, ce qui permettra à la Ville de payer un tarif préférentiel pour la fourniture d’électricité et de la maintenance permanente d’Ores pour l’entretien et les réparations. Ces avantages ont été obtenus grâce à la mise en œuvre sur les luminaires préconisés par l’auteur de projet d’aménagements techniques rendant ces luminaires conformes techniquement aux demandes d’Ores.
Nous sommes satisfaits de pouvoir de sécuriser et d’embellir ce lieu dans l’intérêt des commerçants, de leurs clients, des riverains et des promeneurs.
 
 
Il fut ensuite question de la préparation des États généraux de la Culture et de l’associatif culturel.
Un budget de 69 000 euros est prévu annuellement dont la première annuité sera consacrée en partie au financement des  « Inattendues » et à la mise sur pied des États généraux.
Une large consultation des interlocuteurs de la Culture, du plus institutionnel au plus associatif, de la ville comme de la campagne, se tiendra jusqu’en juin et fera l’objet d’une synthèse et d’une présentation en septembre prochain. Le but est de faire voyager la Culture hors les murs et d’en faire agir la vitalité sur l’ensemble de notre territoire.
 
 
Enfin, un point fut consacré à la conclusion d’une convention tripartite entre la Ville de Tournai, la fédération Wallonie-Bruxelles et l’Institut du Patrimoine wallon, visant à l’établissement du cahier des charges qui lancera l’appel public européen en vue de désigner l’auteur de projet qui sera chargé de concevoir et de réaliser la rénovation et l’extension du Musée des Beaux-Arts.
Concrètement, un budget de 150 000 euros sera consacré à un ensemble d’études, de relevés, de mesures de stabilité, d’analyse du bâtiment, de son efficience future en terme d’isolation, d’hygrométrie, de conservation et de mise en valeur des œuvres,… Ces études accomplies par les spécialistes des trois parties à la convention constitueront le « fond de dossier » qui servira de base à la rédaction de la description de ce que la Ville de Tournai attend du futur auteur de projet qui sera désigné au terme d’un concours. Un projet de grande envergure architecturale et financière, qui mobilisera mon attention, à l’instar du chantier de rénovation de la Cathédrale, deux chantiers emblématiques de la dimension internationale et tournée vers le futur de Tournai.

 

LA PRESSE EN PARLE : 

Le Nord Éclair : La rénovation du musée des Beaux-Arts de Tournai sur les rails -

Le Courrier de l'Escaut : Le musée Horta au conseil du 25 mars - La rénovation du musée des Beaux-Arts de Tournai sur les rails

Notélé : Conseil communal Musée des Beaux Arts et Amis culturels - Tournai: des Etats Généraux de la culture

Catégorie : Actualités à Tournai
Posté par : marghem

© Copyright 2012 Marie Christine MARGHEM
R infographie