Comme vous le savez, l’enquête publique en prélude à l’étude d’incidences sur la traversée de Tournai vient de se terminer ce 20 novembre dernier. Une chose est sûre : les réactions des membres d’associations patrimoniales, des riverains des rives de l’Escaut mais aussi de tous les Tournaisiens furent TRES nombreuses. Preuve en est que le dossier est sensible et que la population est sentimentalement attachée, tout comme moi, au Pont des Trous, monument emblématique qui façonne, en partie, l’identité de notre cité. Il est donc compréhensible que les Tournaisiens souhaitent préserver leur porte d’eau.

" /> Marie Christine MARGHEM - Actualités à Tournai

Marie Christine MARGHEM

Députée Fédérale Première Echevine

télécharger le tract de campagne
Dec 18, 2013

Le Pont des Trous : mes réactions et la position du groupe MR de Tournai suite aux déclarations françaises


Comme vous le savez, l’enquête publique en prélude à l’étude d’incidences sur la traversée de Tournai vient de se terminer ce 20 novembre dernier. Une chose est sûre : les réactions des membres d’associations patrimoniales, des riverains des rives de l’Escaut mais aussi de tous les Tournaisiens furent TRES nombreuses. Preuve en est que le dossier est sensible et que la population est sentimentalement attachée, tout comme moi, au Pont des Trous, monument emblématique qui façonne, en partie, l’identité de notre cité. Il est donc compréhensible que les Tournaisiens souhaitent préserver leur porte d’eau.

Il me semble utile de rappeler plusieurs éléments importants à mes yeux qui remettent le projet en perspective  :

• Le projet Seine-Nord, dont la traversée de Tournai fait partie intégrante, est un projet stratégique majeur pour le développement économique en Europe, raison pour laquelle l’Union européenne rend éligible les travaux à hauteur de 40% (à tout le moins pour le canal.)

• Toute modification du Pont des Trous, constitue, selon moi, une altération du monument en tant que porte d’eau. Mais sans solution alternative à la mise à gabarit de l'Escaut, une intervention semble malheureusement inéluctable. Cette intervention se doit d'être cohérente avec la vision patrimoniale, économique et touristique de notre Ville.

• Les travaux de la traversée de l’Escaut à Tournai n’ont évidemment de sens que si le canal Seine-Nord Europe se réalise et ceci dans la mise en œuvre du projet global avec une perspective européenne et pas uniquement franco-française. Dès lors, les travaux du canal côté français vont s'étaler sur une très longue durée... mais rien ne dit non plus qu'ils se réaliseront à terme. Il me semble donc réaliste et logique d'adopter une position stratégique voulant que la bonne réalisation de ce projet ne s'envisage qu'avec tous les partenaires, ou pas du tout, et d'attendre que l'infrastructure dans son ensemble soit prête avant d'engager des travaux à Tournai.

• Le projet aura, s’il se concrétise, une incidence importante sur le cadre de vie des Tournaisiens et constituera un sacrifice vis-à-vis de notre patrimoine. Si ce projet devenait une réalité, il va de soi que je souhaite que les intérêts de notre Ville soient défendus avec force. Je maintiens dès lors l’idée qu’il faut exiger des compensations plus importantes que les 6 millions d'euros actuellement proposées.
Même si cette somme ne compensera pas tout, elle aurait le mérite de reconnaître un peu l’effort des Tournaisiens pour ce projet économique important et participerait aux défis de dynamisation de notre ville, notamment dans les domaines de la mobilité, du patrimoine et de l’aménagement du territoire.

Il est à constater que face à la position Franco Française perceptible dans la presse (cliquez ici et ici), mais aussi face aux récentes déclarations contradictoires au sein du gouvenement wallon (cliquez ICI), nous ne pouvons que réagir avec la prudence et le réalisme qui caractérisent ma famille politique. 

Sur base de ces lignes de force qui structurent mon action dans ce dossier, je suis bien consciente que ce projet, s'il aboutit, va changer le visage de la ville. Il faut donc agir avec intelligence, logique, bon sens et courage. C’est pourquoi, j'accompagne de très près ce dossier avec une attention toute particulière et je ne manquerai pas de vous faire part des derniers développements de celui-ci.

 

LA PRESSE EN PARLE :

Côté français : 

 - LA VOIX DU NORD : Canal Seine-Nord : extraits d'un rapport assassin qui a conduit à la « reconfiguration »

 - LE COURRIER PICARD : Le nouveau canal prend forme 

 - L'USINE NOUVELLE : Le rapport Pauvros relance le canal Seine Nord Europe 

 

DOSSIER FRANÇAIS DU CANAL SEINE NORD : ICI

Côté belge :

 - NO TÉLÉ : Di Antonio à propos du Bd des Nerviens & du Pont des Trous

Catégorie : Actualités à Tournai
Posté par : marghem

© Copyright 2012 Marie Christine MARGHEM
R infographie