Marie Christine MARGHEM

Députée Fédérale Première Echevine

télécharger le tract de campagne
Oct 28, 2013

Chantier rue de Bève à l’arrêt


« Il y a deux permis : le premier concerne la restauration de deux maisons et la construction d’un garage. Ce permis octroyé l’an dernier (sous la précédente majorité) a été assorti de clauses archéologiques. Le second, plus récent, vise la démolition d’un bâtiment scolaire et le raclage d’un hydrocarboné pour créerun jardin. Il n’y a pas de clause archéologique.

Lors de l’exécution du premier chantier, un mur non mitoyen a été démoli. Il supportait deux cheminées d’un voisin. Promesse lui a été faite de reconstruire lesdites cheminées.

Dans le second chantier, à la suite de coup de grues malheureux, des plaintes ont été déposées par d’autres voisins. En se rendant sur place pour comprendre, les services de la Ville et mon chef de cabinet ont aussi eu l’impression que des travaux non prévus sur plan se préparaient dans le cadre du premier chantier. Dès lors, nous avons fait tout arrêter.On va tirer l’affaire au clair. Pour ce qui est des fouilles archéologiques, il n’y a rien de mal fait dans la mesure où aucune excavationmalencontreuse n’a été menée. L’archéologue du SPW(qui avait été appelée par les architectes en temps et heure lors d’une première phase du premier chantier) s’est rendue sur place, par prévention. Elle a constaté que l’avancement des travaux ne lui permettait pas encore de nouvelles fouilles.»

 

Retranscription par Géry EYKERMAN (Courier de l'Escaut)

Catégorie : Actualités à Tournai
Posté par : marghem

© Copyright 2012 Marie Christine MARGHEM
R infographie